top of page
Parler%20pour%20que%20%C3%A7a%20compte%2

Agir sur le terrain : les rendez-vous

les rendez-vous s'adressent à : 
- des femmes et des hommes qui ont été agressé.e.s sexuellement et qui ont besoin d'en parler.
- des femmes et des hommes qui sont tenté.e.s d'aller déposer une plainte, mais qui ont peur d'y aller, surtout seul.e.
- des femmes et des hommes qui sont tenté.e.s d'aller déposer une plainte, et qui souhaitent s'informer avant.
- elles et ils ne seront pas obligé.e.s de dévoiler leur identité.
- elles et ils seront accueilli.e.s par des bénévoles de l'association, souvent des ex-victimes.
De septembre à juin, dans plusieurs villes de France, l'association propose aux femmes et aux hommes qui le souhaitent d'assister aux "rendez-vous" pour échanger, et partager un vécu, une expérience.

Dates et lieux des prochains rendez-vous
Par défaut, et hors information complémentaire, les rendez-vous sont destinés uniquement aux victimes de violences sexuelles, en présentiel et mixte.

Bordeaux :

bordeaux@enparler.org

mercredi 22 mai

samedi 25 mai

mercredi 12 juin

samedi 15 juin

Grenoble :

grenoble@enparler.org

samedi 25 mai

samedi 15 juin

Lille : 

lille@enparler.org

vendredi 17 mai (femmes)

samedi 15 juin (femmes)

Lyon :

lyon@enparler.org


samedi 4 mai

samedi 15 juin

Marseille :

marseille@enparler.org

mercredi 22 mai 

samedi 25 mai

mercredi 12 juin

samedi 15 juin

Paris :

paris@enparler.org

mercredi 15 mai
mardi 28 mai (femmes)

mardi 18 juin

Rennes :

rennes@enparler.org

 

Poitiers :

poitiers@enparler.org

samedi 25 mai (femmes)

samedi 22 juin (femmes)

 

Rouen :

rouen@enparler.org

 

mercredi 22 mai

mercredi 19 juin

Visio Nationale :

visio@enparler.org

mardi 21 mai (femmes) 

mardi 28 mai

mardi 11 juin

mercredi 12 juin (proches) 

La Charte des Rendez-vous de l'Association En Parler
En Parler est une association de personnes qui partagent entre elles leurs expériences, leurs forces et leurs espoirs dans le but de surmonter ensemble les épreuves du parcours de reconstruction des victimes de violences sexuelles. Mettre son expérience en partage permet aux autres de bénéficier des errements et réussites de chacun, mais l'entraide repose avant tout sur le don de son écoute et de sa parole à l'autre afin qu'ensemble, nous nous enrichissions et devenions plus fort.e.s. 

En Parler n'est associé à aucun courant politique ou religieux.

L'entraide repose sur un certain nombre de principes incontournables :
L'écoute

L'écoute nécessite de ne pas couper la parole, de ne pas interrompre, de respecter les mots qui sont dits.
Le respect
Le respect consiste à accepter chacun.e dans son parcours de vie, dans son histoire et sa culture, à ne pas imposer aux autres de paroles qui pourraient les blesser, y compris sur sa propre expérience. 
La bienveillance
La bienveillance consiste à accueillir les paroles des autres et à bannir toute agressivité vis à vis d'un.e autre participant.e.
Le non jugement
Le non jugement consiste à ne pas imposer son avis sur la manière de faire ou les réactions des autres victimes.
Le refus de l'injonction
Ne pas dire "il faut", "tu dois". Les victimes se doivent l'entraide, pas l'injonction.
La confidentialité
Tous les échanges qui ont lieu dans le cadre de l'association doivent rester dans le cadre de l'association. La confidentialité est indispensable à la confiance. 

Les victimes ayant commis des violences sexuelles ne peuvent pas participer aux groupes de parole de l’association ; elles peuvent cependant nous contacter pour être orientées vers une structure plus à même de les l’accompagner.

En Parler met en place ces conditions pour que la parole se libère et que les peurs s'apaisent dans un climat bienveillant et safe. Il est aussi possible d'accompagner les victimes vers le dépôt de plainte. Chacun.e restant libre de le faire ou non.

Toute personne participant au groupe de parole accepte, de fait, la Charte des Rendez-vous de l'Association
En Parler
Le non-respect de celle-ci entraînerait l'arrêt de la participation aux rendez-vous.
Par ailleurs, il n'y a pas de prise en charge des participant.e.s en dehors des réunions.

bottom of page